Point marché / 1er octobre 2018

La rentrée immobilière 2018

Le marché immobilier est toujours en hausse en cette rentrée d’automne.

En effet, les prix grimpent encore presque partout et le volume des transactions dans l’ancien demeure à un niveau extrêmement élevé.

En revanche, toutes les villes ne sont pas logées à la même enseigne : Paris et quelques grandes agglomérations restent le véritable moteur de cette hausse globale des prix.
En ce moment, il est vrai que le marché est propice aux vendeurs car il n’y a pas ou peu de négociations lors de la vente.

De plus, les échanges sont également dopés par le large recours à l’emprunt et par le levier des taux d’intérêt demeurant historiquement bas.
Les taux d’intérêts sont similaires à l’inflation et cette situation exceptionnelle est telle qu’il faut en profiter ! D’où un regain des primo-accédants à qui les banques prêtent sur de plus longues durées. (0,75% sur 10 ans, 0,95% sur 15 ans et 1,30% sur 20 et 25 ans).
Mais il ne faut pas trop tarder si l’on souhaite réaliser un projet à court ou moyen terme car d’ici quelques mois, les taux risquent de remonter…

Le revers de la médaille est que cette folle ascension des prix de la capitale forcent de nombreux jeunes couples avec enfants à passer de l’autre côté du périphérique afin de trouver à budget équivalent, une superficie plus importante. (Le prix moyen du m2 à Paris étant de 9 877€)

< Retour aux Actualités